Les différentes formes de crowdfunding

Le Crowdfunding immobilier fait partie de la grande famille de la finance participative. Nous allons voir dans cette rubrique de notre guide toutes les typologies de crowdfunding existantes, et celles qui s’appliquent plus spécifiquement au crowdfunding immobilier.

Le don

Il existe deux type de don en crowdfunding :
  • Le donation-based
  • Le reward-based
Le principe est simple dans les deux cas, l’épargnant réalise un don. Dans le premier cas, ce don est effectué sans attendre de contrepartie particulière. Dans le second cas, l’investisseur réalise un don, mais il le fait car il va pouvoir obtenir en contrepartie une récompense. Ce peut-être une réduction d’impôt ou un avantage en nature (ex : tarif préférentiel à l’achat d’un produit). Les projets humanitaires, culturels et artistiques sont souvent associés à ce type de don. Ce n’est pas le cas du crowdfunding immobilier.

Le financement par prêt ou Crowdlending

Grâce aux plateformes de Crowdfunding il est désormais possible d’obtenir un prêt sans sa banque et dans un délai très court !

Ce type de financement participatif permet aux entreprises de solliciter des particuliers pour les accompagner dans leur développement ou pour le financement d’un projet bien précis. La démarche est assez proche de celle des instituts bancaires. Le financement participatif par prêt existe en réalité sous deux formes :
  • Le prêt aux particuliers
  • Le prêt aux entreprises
Le Crowdlending  concerne plutôt les activités de prêt aux entreprises ou entre-particuliers. C’est d’ailleurs un atout considérable pour le financement de TPE/PME. Son montant est limité à 2000 euros si le prêteur perçoit des intérêts fixés par un échéancier. Ces intérêts peuvent être élevés, ils varient entre 4 et 10 % en fonction du risque pris par le prêteur. Notons que dans le cas d’un prêt sans intérêts le plafond est relevé à 5000 euros.

L’investissement ou prise de participation en titre de capital ou de créance

L’investissement participatif peut se faire sous deux formes différentes.

La 1ère est l’investissement en capital, l’entreprise va lever des fonds via la plateforme de crowdfunding sous forme d’actions ou titre participatif, il y a donc ouverture du capital de la société. C’est souvent le Crowd-equity qui est utilisé pour financer le projet de développement d’une start-up en phase d’amorçage, car les perspective de retour sur investissement pour les investisseurs sont plus élevés que le simple prêt. En contrepartie de son investissement il reçoit donc des parts de l’entreprise (généralement des actions car les entreprises sont souvent en Société par Action Simplifiée – SAS) et il devient alors actionnaire de cette dernière. La performance du placement s’effectue donc via la perception de dividendes ou, lors de la cession des titres, s’il une plus-value est constatée.

Le second, celui qui nous intéresse le plus puisqu’il concerne aujourd’hui la majorité des financements en Crowdfunding immobilier : l’émission d’obligations simples ou convertibles à taux fixe. Le montant maximum pour un projet est de 8 millions d’euros depuis la loi PACTE de 2019.

Rappel sur la définition d’une obligation

C’est un titre émis par une entreprise privée ou publique donnant le droit de percevoir un revenu (on parle de coupon obligataire ou d’intérêt). En d’autres termes une entreprise emprunte (on parle d’émission obligataire), l’investisseur lui prête en souscrivant à une ou plusieurs obligations en contrepartie de quoi il perçoit un intérêt versé annuellement ou in fine (à la fin de l’opération). Le capital lui sera remboursé à l’échéance. En effet, une obligation à toujours une échéance de remboursement. S’agissant du Crowdfunding immobilier, les échéances sont de l’ordre de 12 à 36 mois selon les projets. L’obligation peut être qualifié de convertible, elle permet alors à l’investisseur d’échanger son obligation contre une action selon des conditions fixées au préalable.

La loi Macron a créé une autre forme de prêt : le minibon. C’est une forme de bon de caisse (le bon de caisse est un placement à terme, contre lequel l’établissement financier remet un bon nominatif ou au porteur). Les plateformes vont ainsi proposer des titres de dettes émis par des sociétés commerciales.

A lire aussi

> Les SCPI de rendement

> Les performances du crowdfunding immobilier

> Le fonctionnement du crowdfunding immobilier

> Acheter des parts de SCPI

> Pourquoi investir en SCPI ?

QUI SOMMES-NOUS ?

Periance est la première société en ligne qui conseille de manière objective sur toutes les solutions pour investir dans l’immobilier et la Pierre Papier. Nous travaillons en architecture ouverte et nous intervenons, sans frais supplémentaires, aux côtés de nos clients pour les accompagner dans leurs projets.
Fondateurs Periance
Les fondateurs

Nos certifications

Nos certifications

Periance est membre de la Chambre Nationale des Conseiller en Gestion de Patrimoine (CNCGP)
Periance est enregistrée à l'Orias comme CIF Conseiller en Investissement Financier et COA Courtier en assurance
CCI de france

Ils nous ont fait confiance

Periance dans la presse

revue de presse periance Capital
Logo le monde
logo actufinance home
Revue de presse logo Sud-Ouest Periance
revue de presse periance challenges-logo
Revue de presse Periance Ideal-investisseur
Logo le monde
La presse parle de Periance - Idéal-investisseur.fr
La presse parle de Periance - Economie Matin
La presse parle de Periance - Sud-Ouest
La presse parle de Periance - Challenges
La presse parle de Periance - Actufinance

Faites vous accompagner gratuitement dans vos projets d'investissement par
un expert Periance